Motions

Motions présentées lors de l’AG du 26 septembre 2012 à Plogonnec

 

Préambule

 Les Membres de l’UNC du Finistère :

– rappellent leur attachement, dans le cadre du devoir de mémoire, au maintien des cérémonies patriotiques officielles du 8 mai, 8 juin, 18 juin, 11 novembre, 5 décembre, pour honorer la mémoire de ceux qui sont tombés au cours des différents conflits, et réaffirment leur profond attachement à l’imprescriptible droit à réparation, qui doit toujours être respecté et appliqué intégralement pour toutes les générations de combattants, des victimes des guerres et des opérations extérieures et intérieures.

– dénoncent avec indignation et condamnent toute campagne de désinformation et de diffamation orchestrée contre la France et son armée, ses symboles et ses valeurs.

– sont solidaires des militaires, de leur famille et en particulier ceux des opérations intérieures et extérieures, des Forces de l’ordre et de tout le personnel assurant la sécurité du Pays, des victimes de guerre et de terrorisme.

 

Motions

L’Union Nationale des Combattants du Finistère, défendant sans distinguo les quatre générations du feu, est particulièrement attentive aux points suivants :

1- L’UNC 29 est favorable au bénéfice de la Retraite Mutualiste du Combattant pour les veuves d’anciens combattants car elles sont les seules ressortissantes de l’ONACVG à ne pas en bénéficier (exemple : CARAC, France Mutualiste, RMC…).

2- L’égalité de traitement et d’indemnisation pour les orphelins de guerre et pupilles de la Nation de tous les conflits

L’égalité de traitement et d’indemnisation pour tous les conjoints survivants de tous les conflits.

3 – L’attribution du titre de reconnaissance de la Nation pour les militaires en « OPINT »

L’attribution du titre de reconnaissance de la Nation pour les équipages « SNLE »

L’attribution du titre de reconnaissance de la Nation pour les « Forces Spéciales »

4 – Recherche, identification et rapatriement des corps des militaires « Morts pour la France » disparus en Afrique du Nord.

5 – L’UNC29 demande :

  • la poursuite de la revalorisation du point de PMI
  • la juste réparation due à nos blessés
  • qu’une blessure en OPEX soit une blessure de guerre et pas du fait du service en OPEX

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.